dimanche 18 mai 2008

Pool's open!

and the water's...
... clear, but the bottom is thick and green!

Je vous prie de bien vouloir patienter pour la version française, qui ne doit pas trop se tarder à arriver.

19 mai
Ca il y est. Elle est tout en bas.

We should call this Pool pump saga, Chapter 3.

Audouin went Thursday and got the PVC piping he needed, along with another shut-off valve so we don't have to grope around behind the door in the near-dark for the vacuum, skimmers and bottom drain valves every time we need to close them to open the pump filter to empty the basket, or turn off the pump -- his good idea is that we turn this one between the pump and the others to keep the water in the lines -- and spent all of Saturday sawing and fitting pipe, making connections and then hooking up the motor.

Unfortunately, the wiring diagram was in German, and the wires were not the usual colors for the line voltage, neutral and ground, so he felt a little nervous doing what he was pretty sure was right to connect it. I don't blame him. Do it wrong and that could be nearly 600 euros down the drain (ha ha).

"Do you want me to call Mike?" That's my brother-in-law near Philly. A very handy person for anything and everything.

"That might be a good idea." So, I scrambled to find my old address book with my sister's cell phone number in it (nearly 8 years old, but who changes their number these days?) and called them at the edge of the baseball diamond. My younger nephew had a game, if it weren't rained out. It rang.

"Hello?"

"You didn't change your number!"

"No-oo," a little chuckle, and then, "who is this?"

"Your sister." She laughed out loud. I haven't called her on her cell phone in probably 6 years. I could feel her relief -- it was only someone a little bit crazy. "Is Mike next to you?" She handed the phone over, while I yelled for Audouin to come back from watching the dogs out the bottom gate, by the field, to ask his question.

"I told you what it was. Can't you just ask him?"

"Yeah, but he'll probably have another one that I won't be able to answer."

"Just ask him what "R" means."

"Resistance?" Mike offered, but it didn't make sense to him. "Can you send me a picture?"

"I don't have your phone number."

"I get my email on my phone." Oh. Right.

I love the 21st century. Back in the 20th, only as far back as when I was a kid, it was a big deal to call internationally. Now, my French husband has a doubt on the pool pump wiring, his American wife calls her brother-in-law in the States, where he is watching his younger son play baseball, and half an hour later, he has received three digital photos of the wiring diagram and the wiring box and emailed back to say-- since the "R" was actually an "L" -- that "L" has to mean "line voltage" and to go ahead and connect her up the way Audouin thought he should.

Back at the pump in the near dark (the last bulb burned out), connect a few wires, flip the switch, and Hmmmmmmmmm -- a lovely new pool pump whirs into action. Quiet as a Prius.

Yes, he is smiling happily in that blurry picture.

....

This morning, we took off the cover -- covered with a ton of rotted leaves (I hear you Mom, the thing you bought, I know) that made it weigh, well, a ton -- and I poured in the algae killer, the pH corrector (it was almost right on, unbelievably) and filled the skimmers with chlorine shock tablets and headed back to see where he had disappeared for so long.

"It's leaking all over, and if it's what I think it is, then my work is bad, and it's bad." Always the pessimist.

He spent a rotten half hour, but it was the joint from the top of the pump to the waste line (or something like that), and after taking it apart several times, he got it to work just fine. It's a beautiful thing. My heart was singing! We might even be able to turn the bottom drain back on for a better circulation of water. The old pump was the same, but it worked nowhere near as well as this one. I can actually see the water in the skimmers agitate and the water move around the pool without the help of us in it, flailing our limbs. What is crystal clear is that the old pump was on its last legs. This is going to be a much easier season for maintenance.

As for wildlife, Audouin and I removed 3 frogs, and I found another 2 awhile later when I went to recheck the chlorine level and add more shock. Don't tell him. I put those two in the basin up by the house, with the others and the fish. The first three I did as he preferred, saying something about when we finally empty the basin to fix the leak, it will be just more frogs to deal with, and carried them in the tin watering can over to the bras mort of the Seine -- still water in a sort of side arm of the river -- accompanied by Rapide and Baccarat. I fell on my rear, losing footing on the slippery, vine covered bank, but managed to get them into the water with the ducks and the other frogs.

Tonight, I add the stuff that makes the algae clump together, turn off the pump, and in the morning, it all gets vacuumed to waste. In a few days, we should have a clear blue pool, but still far too cold for anyone over 8 years old.

All's well that ends well, for now.
....


et l’eau est…
claire, mais le fond est épais et vert !

On devrait appeler ceci la saga de la pompe de la piscine, chapitre 3.

Audouin alla jeudi et acheta la plomberie nécessaire pour le raccordement de la pompe, avec encore une vanne pour que nous n’avions pas à chercher à tâtons les vannes du balai; des skimmers et de la bombe de fond chaque fois que nous devons les fermer à fin d’ouvrir la pompe pour vider le panier ou arrêter la filtration. Maintenant, nous pouvons les fermer tous les trois avec une seule vanne entre la pompe et les vannes pour chacun des tuyaux. Il consacra toute sa journée samedi à couper et raccorder la tuyauterie et à connecter l’électricité.

Malheureusement, le diagramme électrique fut en allemand, et les fils ne furent pas les couleurs habituelles pour le chaud, le neutre et la terre, alors il se sentit un peu nerveux à faire ce qu’il fut quasi certain était correct. Je le comprenais. Connecte les mauvais fils et cela pourrait résulter en 600 euros perdus.

"Tu veux que j’appelle Mike?" Mike est mon beau-frère aux Etats-Unis, près de Philadelphia. C’est quelqu’un doué en tout, et je l’appelle pour me dépanner en tout et n’importe quoi, surtout en informatique et en électricité ?

"Oui, je pense que ça serait une bonne idée." Alors, je courus aller cherche mon ancien carnet d’adresse avec le numéro du portable de ma sœur (il date d’il y a 8 ans, mais qui change de numéro de portable ces temps-ci ?) et les appeler au bord du diamant de baseball. Mon neveux, le plus jeunes des deux, eut un match de baseball, s’il ne faisait pas un temps trop moche. Il sonna.

"Allo?"

"Ah, t’as pas changé de numéro!"

"Non," elle gloussa, et puis "c’est qui?"

"Ta soeur." Elle rit. Je ne l’avais pas appeler sur son portable depuis un bon 6 ans. Je pouvais sentir son soulagement – c’était quelqu’un juste un tout petit peu fou. "Est-ce que Mike est là à côté de toi?" Elle lui passa le portable le temps que je hurlai après Audouin pour qu’il revienne de là où je l’avais envoyer rester garder les chiennes l’autre côté du portail en bas, dans le chemin qui longe le champs, pour qu’il pose sa question. Il s’énerva.

"Je te l’ai déjà dit. C’est quoi le “R” et le “N”. Je pense que le “N” est “neutre”, mais c’est quoi le “R” ? Tu ne peux pas juste lui poser la question?"

"Oui, mais il aura probablement une autre à laquelle je ne pourrais pas répondre."

"Demande lui juste qu’est-ce qu’il veut dire le “R”, s’il te plait."

"Résistance?" offert Mike, mais cela ne lui faisait pas de sens. "Pourrais-tu m’envoyer une photo?"

"Mais je n’ai pas ton numéro."

"Je reçoit l'email sur mon portable." Mais oui. C’est vrai. Je n’y ai pas pensé.

J’adore le 21ème siècle. Si on remonte seulement aussi loin que mon enfance dans le 20ème siècle, c’était déjà une histoire d’appeler international. Aujourd’hui, mon mari français a un soucis pour la connexion électrique de la pompe de la piscine, sa femme américaine appelle son beau-frère aux States, où il est en train d’assister à un match de baseball de l’un de ses enfants, et une demi heure plus tard, il a reçu trois photo numériques du diagramme électrique et du moteur et a envoyé une réponse pour dire – puisque le “R” fut un “L” à la fin de compte – que le “N” doit être “neutre” et le “L” doit vouloir dire “line voltage”, ou le chaud, et se concerta avec Audouin. Une fois à nouveau à la pompe dans le pénombre, car la dernière ampoule s’est grillée le moment où je l'allumai, connecte quelques fils, allume, et Hmmmmmmmmm – une superbe nouvelle pompe de piscine se met en route. Silencieuse comme un Prius.

Oui, il est en train de sourire à la pompe dans cette photo.

....

Ce matin, nous enlevâmes la bâche – qui fut couverte avec un ton de feuilles mortes qui furent que la bâche pesa, bon, un ton – et je mis le produit qui tue les algues, le correcteur de pH (qui fut Presque bon, incroyablement), et remplis les skimmers de chlore choc et allai voir où fut disparut Audouin depuis si longtemps. Il fut là à côté de la pompe.


"Ca fuit de partout, et si c’est ce que je pense que c’est, alors mon travail et mauvais, et c’est très mauvais." Toujours le pessimiste.

Il passa une demie heure de merde, mais heureusement pour lui, la pompe fuyait d’une connexion en haut de la pompe, où elle s’accord au refoulement, et après l’avoir détaché raccordé plusieurs fois, il réussit à la faire marcher sans problème. Ce fut une chose de beauté. Mon cœur chantait ! Nous allons même pouvoir, peut-être, décondamner la bombe de fond pour regagner une meilleure circulation de l’eau. La vielle pompe fut de la même puissance, mais elle ne marcha plus de tout aussi bien que cette nouvelle pompe. Je peux voir l’eau tourner dans les skimmers et circuler vigoureusement dans la piscine dans l’assistance de nos bras et nos jambes. Ce qui est très clair est que la vielle pompe fut en fin de vie. Cette saison va être beaucoup plus facile en entretien de la piscine.

A ce qui concerne la nature dans la piscine, Audouin récupérâmes 3 grenouilles, et je trouvai encore 2 plus tard quand j’allai vérifier le niveau de chlore et rajouter de produit. Ne lui dites pas. Je mis ces deux là dans le basin près de la maison, avec les grenouilles qui y habitant déjà et les poisons rouges. Pour les trois premières, je fis comme préféra Audouin, disant quelque chose comme quand nous allions en fin vider le basin pour réparer sa fuite, nous n’aurons qu’encore des grenouilles à sauver, et je les amenai dans un arrosoir jusqu’au bras mort de la Seine, accompagnée par Rapide et Baccarat. Je tombai sur les fesses, perdant pied sur le bord glissant et couvert de vignes, mais réussis à les libérer dans l’eau avec les canards et les autres grenouilles. Celles qui n’ont toujours pas découvert notre piscine.

Ce soir, je rajoute le floculant, arête la pompe, et demain matin, je l’aspire aux égouts. Dans quelques jours de plus, nous devrions avoir une piscine d’un bleu clair comme de cristal, mais encore trop froid pour tout ceux qui ont plus que huit ans.

Tout est bien qui fini bien, à présent.
....


Enregistrer un commentaire